Mise à jour sur la tempête de pluie le 9 novembre

first_imgLe Bureau de gestion des urgences signale que les conditions météorologiques et les inondations se sont stabilisées, aujourd’hui 9 novembre. Les précipitations ont été faibles et aucune nouvelle évacuation n’est prévue dans la province. Les intervenants d’urgence surveillent la situation de près. Toutefois, le barrage du lac Vaughn, également connu sous le nom de barrage principal de Tusket Falls, continue de causer des préoccupations. Voici une mise à jour sur la situation, effectuée à midi : La quantité totale de pluie reçue varie entre 140 mm (Kentville/aéroport d’Halifax) et 215 mm (régions de Quinan et d’Argyle). Certaines parties de la région du sud-ouest (entre le parc Keji et Yarmouth) ont pu recevoir jusqu’à 250 mm de pluie. Environnement Canada prévoit très peu de pluie dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse pour le reste de la semaine. Les états d’urgence locaux sont maintenus dans certaines régions d’Argyle, de Barrington et de Yarmouth où des évacuations peuvent être nécessaires, mais aucune nouvelle évacuation n’est prévue. Un moins grand nombre que prévu de résidences ont participé aux évacuations volontaires. Environ 50 évacuations volontaires ont eu lieu dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, à Quinan et Argyle en raison de ponts endommagés, en aval des barrages Vaughn et Carleton à Yarmouth, et à Barrington. D’autres résidents de ces régions ont été avertis des risques, mais ont choisi de rester sur place. Bien que de nombreuses routes soient toujours fermées, les eaux de crue commencent à se retirer dans certaines régions. Certaines routes pourraient être ouvertes plus tard aujourd’hui. On demande aux Néo-Écossais de continuer de surveiller les avis de circulation. Nova Scotia Power signale que le niveau et le débit d’eau se stabilisent dans ses systèmes, sauf à Tusket. Le débit entrant du lac Vaughn est toujours très fort. Environnement Canada signale que même si le niveau d’eau au barrage principal de Tusket Falls (également connu sous le nom de barrage du lac Vaughn) a légèrement diminué hier, il augmentait de nouveau aujourd’hui. NSP a dit qu’il est possible que les lacs n’atteindront pas leur niveau le plus élevé avant quelques jours après la fin des précipitations. Les équipes de NSP demeurent sur place à tous les barrages jusqu’à ce que les niveaux d’eau soient revenus à la normale. Pour obtenir des renseignements sur les niveaux d’eau aux stations hydrométriques d’Environnement Canada, consultez le www.eau.ec.gc.ca/index_f.html. Les ministères du gouvernement provincial continuent d’évaluer les domaines dont ils sont responsables pour s’assurer de répondre aux besoins des Néo-Écossais, par exemple en matière de santé publique et de diffusion d’information sur la sécurité. Le ministère de l’Agriculture prépare un plan visant à offrir de l’aide, au besoin, aux éleveurs dont les animaux sont coincés par les eaux de crue le long des rivières Annapolis et St. Mary’s, ainsi qu’à Quinan, où se trouve une renardière. Après une inondation, les deux principales préoccupations sont la sécurité et l’assainissement. Voici quelques lignes directrices pour assurer un retour à la maison en toute sécurité : Écoutez la radio pour obtenir des instructions. Les bureaux municipaux indiqueront aux gens à quel moment il est sécuritaire de retourner à la maison. Ne tentez pas de traverser des routes inondées. Les eaux de crues présentent le plus grand risque juste après une tempête. Il ne faut que six pouces d’eau à débit rapide pour renverser une personne. Ne rebranchez pas l’alimentation en gaz ou en électricité. Faites appel à des professionnels qualifiés pour inspecter et rebrancher ces services. Si vous sentez une odeur de gaz, quittez la maison et communiquez immédiatement avec votre fournisseur de gaz. Vérifiez bien votre maison pour trouver tout dommage, verre brisé ou autres débris. Certains articles doivent être jetés après une inondation. Les objets tels que les matelas, les oreillers, les sofas et les meubles rembourrés qui ont été trempés ne sont plus sécuritaires et peuvent contenir des bactéries nocives. Tout aliment qui a été en contact avec les eaux de crue doit aussi être jeté, y compris les aliments frais ou congelés, les aliments en boîte, les boissons en bouteille et toute boîte de conserve qui a été endommagée.center_img En cas d’inondation majeure, le gouvernement provincial peut offrir un programme d’aide financière en cas de catastrophe. Le fait de prendre note des dommages vous aidera lorsque viendra le temps de faire une réclamation. Faites une liste et incluez des photos des dommages et des articles qui ont dû être jetés après l’inondation. Conservez un dossier des activités liées à l’inondation, par exemple le temps passé à nettoyer, et conservez des copies des factures et des reçus. Pour obtenir des renseignements sur la sécurité de l’eau de puits, consultez le www.gov.ns.ca/nse/water/privatewells.asp. -30-last_img read more

admin